Poème 'Le dortoir invisible' de ATOS

Accueil > Les membres > Page de poésie de ATOS > Le dortoir invisible

Le dortoir invisible

ATOS

Je t’écris du dortoir invisible,
là où l’amour de revivre repose entre les pages d’un pas lourd,
batailles endormies, souffle intrépide de la pluie,
Manne manoir à l’océan parfum qui porte parole en nuit.

Je t’écris du seul lieu où je peux croire au jour.

Entre parole des futurs et l’ovale du chant,
c’est là que s’entrouvre un temps précieux.

Là où fermant les yeux, je te revois encore,
reposant près de moi dans ce refuge
d’encre et de sable,
entre geste et silence,
comme une joie de velours
et qui se tient d’être sur le divin des jours.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2020 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS