Poème 'Le moule' de ATOS

Le moule

ATOS

Je m’exhibe plus que tu n’oses.
Tu t’exposes et je te dispose.
Tu reposes en cette pose,
Enfin, je te suppose.
Tu exhibes tout ce que j’ose.
Je suis modèle sage et imparfaite.
Tu t’arrêtes et tu m’exposes.
Je te dépose dans ma prose.
Voilà donc toutes ces choses
Dans lesquelles nous sommes faites !

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS