Poème 'Le poids des Anges' de ATOS

Accueil > Les membres > Page de poésie de ATOS > Le poids des Anges

Le poids des Anges

ATOS

Porte le regard de cet enfant agenouillé
Tenant au creux de ses mains
L’eau que la pluie n’apportera plus.
Garde le sourire de cet enfant ébréché
Trainant une jambe de bois
Qui rythmera à jamais ses pas.
Saisis le silence de cet enfant caché
Qui maudit son propre souffle dans le jour
Et qui ,sans bruit, chaque nuit ,s’enfuit.
Demande toi si tu te dois d’être un homme,
Si cela vaut vraiment toute cette peine…
Qu’il te soit donner la joie d’entendre le rire de ces enfants!
Ils t’apprendront que demain est l’ennemi de leur tourment.
Tu sauras alors tenir jusqu’au matin,
Parce que tu auras déposé ton cœur entre leurs mains.
Tu connaîtras enfin le bonheur d’être un homme
Si tu imagines tout ce que peut être un enfant.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2021 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS