Poème 'Le premier souffle' de ATOS

Accueil > Les membres > Page de poésie de ATOS > Le premier souffle

Le premier souffle

ATOS

Il nous faut bien contempler l’aube
Et accueillir le jour comme il nous vient.
Il nous faut bien nous inspirer de son souffle
Et accepter sans crainte son obscur dessein.
Longer les murs des forteresses,
Parcourir d’infinis chemins,
Redouter l’écho de mille puits,
Et s’abreuver à d’ondoyantes promesses,
Pour enfin prendre place au hasard de ce dessin,
Et comprendre qu’en nous mêmes réside son ciel.
Il faut bien que ce jour nous regarde.
Et nous reçoive dans toute son intimité.
Il lui faut bien expirer toute sa beauté
Et se voir, en nous, se refléter.
Envelopper de son amour notre fébrile détresse
Et dans toute sa clarté nous délivrer en vérité.
Alors, nous saurons , sans crainte possible,
Ressentir à cet instant le premier matin du monde
Au cœur duquel nous sommes nés.

Extrait du recueil « Ynys Avallach »,
Les éditions du Littéraire – La bibliothèque de Babel
juin 2014 – ISBN-13 : 978-2919318223

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

ATOS

Image de ATOS

Nom : SHRIQUI GARAIN

Prénom : Astrid

Naissance : non renseigné

Présentation : https://dutremblementdesarchipels.blogspot.fr/

Accéder à sa page de poésie

© 2017 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS
Nos partenaires : Le Mot pour la frime | Poetiz | Permis moto