Poème 'Le premier souffle' de ATOS

Accueil > Les membres > Page de poésie de ATOS > Le premier souffle

Le premier souffle

ATOS

Il nous faut bien contempler l’aube
Et accueillir le jour comme il nous vient.
Il nous faut bien nous inspirer de son souffle
Et accepter sans crainte son obscur dessein.
Longer les murs des forteresses,
Parcourir d’infinis chemins,
Redouter l’écho de mille puits,
Et s’abreuver à d’ondoyantes promesses,
Pour enfin prendre place au hasard de ce dessin,
Et comprendre qu’en nous mêmes réside son cie