Poème 'Le silence' de Hamid54

Le silence

Hamid54

Quand la nuit établit son apparence grise,
Fragile, je languis dans les troubles divers,
Et me vient dans le noir, une triste âme éprise,
Dans mon sombre secret, sert ses larmes en vers.

Se dressent à l’esprit, à ma raison confuse,
Images et reflets des lointaines couleurs,
De tous les souvenirs que la noirceur diffuse,
Le ton me tourmente à faire jaillir mes pleurs.

Sous la lampe dardant ses forts reflets aigus,
Les yeux larmoyants, les concepts ambigus ;
Je relis ses couplets rehaussés d’innocence.

Je méprise les pleurs de ce cœur qui n’entend ;
J’ai eu beau lui dire à quoi tout cela s’étend,
Dans le creux de la nuit, ne répond que silence.
_______________
Images et Sensations – COPYRIGHT©
ISBN 978.9947.30.246.0

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

Hamid54

Image de Hamid54

Nom : Hamid

Prénom : Abed

Naissance : 28/10/1954

Présentation : Bonjour à tous. Je m'appelle Hamid Abed, Je suis de Kabylie, en Algérie. Retraité de la fonction publique depuis quelques années. Depuis ma retraite, je me suis consacré à l'écriture de la...

Accéder à sa page de poésie

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS