Poème 'Le sillon' de ATOS

Le sillon

ATOS

La nuit t’embrasse.
Elle a coulé entre ton oeil et ses pas
ce petit soleil sur la fenêtre d’en face.

Une lumière te rase
Elle creuse ta gueule de sillon.

Elle va te mettre à parler
du jour.
du bon …comme des mauvais
en somme de l’assomme du monde.

et puis tu passeras ta main sur ta joue
pour relire un peu de ce que la nuit a laissé.

Photographie de JM Degrange (avec l'aimable autorisation de l'artiste)

Photographie de JM Degrange (avec l'aimable autorisation de l'artiste)

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2020 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS