Poème 'Le vieux' de Jean RICHEPIN dans 'La chanson des gueux'

Le vieux

Jean RICHEPIN
Recueil : "La chanson des gueux"

Mes braves bons messieurs et dames,
Par Sainte-Marie-Notre-Dame,
Voyez le pauvre vieux stropiat.
Pater noster ! Ave Maria !
Ayez pitié !

Mes braves bons messieurs et dames,
La charité des bonnes âmes !
Un p’ tit sôu, et Dieu vous y rendra.
Pater noster ! Ave Maria !
Ayez pitié !

Mes braves bons messieurs et dames,
Chez ceux qui ne voient pas les larmes,
Quand Dieu le veut, grêle il y a.
Pater noster! Ave Maria!
Ayez pitié !

Mes braves bons messieurs et dames,
La vache qui vêle, ou la femme,
Si je le dis, son fruit mourra.
Pater nos ter! Ave Maria!
Ayez pitié!

Mes braves bons messieurs et dames,
Au jetêu d’ sorts, au preneu d’âmes,
Donnez un p’tit sou, qui qu’en a.
Pater noster! Ave Maria !
Ayez pitié !

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

Jean RICHEPIN

Portait de Jean RICHEPIN

Jean Richepin, né à Médéa (Algérie) le 4 février 1849 et mort à Paris le 12 décembre 1926, est un poète, romancier et auteur dramatique français. Ce poète turbulent, fils d’un médecin militaire originaire d’Ohis (Aisne), eut dans sa jeunesse une réputation de « fort en thème », ce qui lui permit de faire de... [Lire la suite]

© 2017 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS
Nos partenaires : Le Mot pour la frime | Poetiz | Permis moto