Poème 'Leçon de chant' de Théodore de BANVILLE dans 'Odes funambulesques'

Leçon de chant

Théodore de BANVILLE
Recueil : "Odes funambulesques"

Moi, je regardais ce cou-là.
Maintenant chantez, me dit Paule.
Avec des mines d’Attila,
Moi, je regardais ce cou-là.
Puis, un peu de temps s’écoula…
Qu’elle était blanche, son épaule !
Moi, je regardais ce cou-là ;
Maintenant chantez, me dit Paule.

Décembre 1845.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2018 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS