Poème 'Lectures – II' de ATOS

Lectures – II

ATOS

Le désir n’est que l’empreinte du manque.

——————

L’impudeur, c’est se dévoiler en toute conscience.
L’indécence, c’est dévoiler l’autre en toute inconscience.

——————–

Le désir sans amour c’est l’appétit sans la faim.

——————-

Celui qui peut baiser une main sans l’aimer se soumettra à toutes les servilités.

____________________

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2021 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS