Poème 'L’enfant-chant' de ATOS

L’enfant-chant

ATOS

De sangles et de sang
l’enfant- chant gémit dans son lit
il pue et demeure cependant
les deux mains ouvertes
tendues vers les carreaux blancs.

Il hurle, convulse et se tord
personne ne l’entend
mais tous ici maudissent son chant.

C’est la musique terrible
d’un homme- enfant qui réclame
l’ange de sa mère grand.

Il demande et se déchire la chair :

« Ouvre ouvre ma porte
depuis demain je t’attends »

On resserre les sangles
et on lui prend un peu de sang.

Puisqu’il pleure maintenant,
On lui fermera sa porte.

Dans tes sangles
enfant-chant y étais tu vraiment ?
Et où vas tu donc à présent
avec cette étoile entre tes doigts blancs ?

Lit défait - Eugène Delacroix

Lit défait - Eugène Delacroix

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2020 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS