Poème 'Les fourriers d’Eté sont venus' de Charles d'ORLEANS dans 'Rondeaux'

Accueil > Les poètes > Poèmes et biographie de Charles d'ORLEANS > Les fourriers d’Eté sont venus

Les fourriers d’Eté sont venus

Charles d'ORLEANS
Recueil : "Rondeaux"

Les fourriers d’Eté sont venus
Pour appareiller son logis,
Et ont fait tendre ses tapis,
De fleurs et verdure tissus.

En étendant tapis velus,
De vert herbe par le pays,
Les fourriers d’Eté sont venus
Pour appareiller son logis.

Coeurs d’ennui piéça morfondus,
Dieu merci, sont sains et jolis ;
Allez-vous-en, prenez pays,
Hiver, vous ne demeurez plus ;
Les fourriers d’Eté sont venus.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. Le terme "fourriers" est le nom donné, dans le milieu militaire, aux sous-officiers chargés de la logistique auprès des soldats : logement (cantonnement), vivres, etc. Leur nom, à la base, vient du fait qu'ils réquisitionnaient le fourrage.

    En voulant chercher l'origine de "Fourrier d'été" tel que décrit par Charles d'Orléans, je suis tombé sur la page Wikipédia (http://fr.wiktionary.org/wiki/fourrier), où une définition spécifique à la poésie y est donnée : "Messager, avant-coureur".

    Quelle est ici la bonne définition ? Il faudrait replacer le poème dans son contexte. Mais la première définition me sied d'avantage.

    Des avis ?

  2. Selon l'anthologie de l'auteur en Poésie/Gallimard "les fourriers sont au XVe siècle les officiers chargés du logement d'un prince et de sa suite" ...

  3. Ce point m'intriguait également.
    Merci pour ces précisions.

  4. Les fourriers sont les domestiques chargés d'aménager et meubler les châteaux princiers avant l'arrivée de la cour. Dans le poème de Charles d'Orléans, Eté prend une majuscule ce qui indique la personnification de celui-ci en prince.

  5. Soleil de mai
    ----------------

    Soleil de mai, sois bienvenu
    Sur la place de mon village ;
    Sois bienvenu aux pâturages
    Qui de la pluie ne veulent plus.

    Longtemps nous t'avons attendu,
    Ciel estival, dans nos parages ;
    Soleil de mai, sois bienvenu
    Sur la place de mon village.

    À ta santé nous avons bu
    Dans l'ombre de nos verts feuillages ;
    Voici le temps des bons présages
    Et le temps de vider les fûts :
    Soleil de mai, sois bienvenu.

  6. Buvons buvez sous le soleil
    et les fous riez ..

Rédiger un commentaire

Charles d'ORLEANS

Portait de Charles d'ORLEANS

Charles d’Orléans, né à Paris le 24 novembre 1394 et mort à Amboise le 5 janvier 1465, duc d’Orléans, est un prince français, connu surtout pour son œuvre poétique réalisée lors de sa longue captivité anglaise. Il est le fils de Louis Ier, duc d’Orléans, frère du roi de France Charles VI, et de Valentine Visconti... [Lire la suite]

© 2016 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS
Nos partenaires : Le Mot pour la frime | Poetiz | Permis moto