Poème 'Ne hurtez plus a l’uis de ma pensee' de Charles d'ORLEANS dans 'Rondeaux'

Accueil > Les poètes > Poèmes et biographie de Charles d'ORLEANS > Ne hurtez plus a l’uis de ma pensee

Ne hurtez plus a l’uis de ma pensee

Charles d'ORLEANS
Recueil : "Rondeaux"

Ne hurtez plus a l’uis de ma pensee,
Soing et Soussi, sans tant vous traveiller !
Car elle dort et ne veult s’esveiller ;
Toute la nuyt en paine a despensee.

En dangier est, s’elle n’est bien pensee.
Cessez ! cessez ! Laissez la sommeiller !
Ne hurtez plus a l’uis de ma pensee,
Soing et Soussi, sans tant vous traveiller !

Pour la guerir bon Espoir a pensee
Medecine qu’a fait apareiller ;
Lever ne peut son chief de l’oreiller,
Tant qu’en repos se soit recompensee.
Ne hurtez plus a l’uis de ma pensee !

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2018 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS