Poème 'L’étoffe de la nuit' de ATOS

Accueil > Les membres > Page de poésie de ATOS > L’étoffe de la nuit

L’étoffe de la nuit

ATOS

La nuit se repose sur ses mers lorsque la terre,
songeant au ciel,
Dans le choeur des hommes, rougit.

Une parole se pose sur le bord de son lit.
Elle dit aux hommes, endormis ,l’histoire de leur vie.

La vague borde la terre.
Et le ciel pousse la porte de minuit.

Il quitte la chambre de l’oubli
et dépose sur les paupières de la nuit
une étoile qui guidera les hommes vers leurs rêves infinis.

Toutes les mers bercent nos vies.

Extrait du recueil « Ynys Avallach »,
Les éditions du Littéraire – La bibliothèque de Babel
juin 2014 – ISBN-13 : 978-2919318223

Poème préféré des membres

TristanLuth, IVA et Loic ont ajouté ce poème parmi leurs favoris.

Commentaires

  1. J'ai lu un roman dont le titre était "l'étoffe fragile de la nuit"
    Il m'a plu autant que ton poème, c'est a dire beaucoup !

Rédiger un commentaire

© 2020 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS