Poème 'Lointaine' de Hamid54

Lointaine

Hamid54

Rappelle-toi bien que je t’aime,
D’un amour rempli de clarté.
Je me souviens de son baptême,
Le jour où j’ai vu ta beauté.

Je ne te vois qu’au fond des rêves,
Quand tu viens habiter mes nuits ;
En heures lointaines et brèves,
Ou des raides instants fortuits.

Cependant, l’âme inassouvie,
Dans mon secret me fait languir.
Je me cramponne à la survie,
Et à chaque nuit son soupir.

Et cet amour qui naît de l’aube,
Ne survivra jamais longtemps.
La brune des années l’enrobe,
La vie avale les printemps.

Rappelle-toi bien que je t’aime,
Un souffle a fait naître la fleur.
Et des stances de mon poème,
J’appliquerai un baume au cœur.

Aux couplets langoureux d’Orphée,
Je joindrai ma plume à ses chants.
Et de ma douleur étouffée,
J’en rimerai à bout de champs.

Va ! Mais souviens-toi que je t’aime,
Si dans ton lointain horizon,
Un jour passerait ce cœur blême,
Il survolerait ta maison.
____________
Images et Sensations – COPYRIGHT©
ISBN 978.9947.30.246.0

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

Hamid54

Image de Hamid54

Nom : Hamid

Prénom : Abed

Naissance : 28/10/1954

Présentation : Bonjour à tous. Je m'appelle Hamid Abed, Je suis de Kabylie, en Algérie. Retraité de la fonction publique depuis quelques années. Depuis ma retraite, je me suis consacré à l'écriture de la...

Accéder à sa page de poésie

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS