Poème 'Lueurs des tirs – Les Grenadines repentantes' de Guillaume APOLLINAIRE dans 'Calligrammes'

Accueil > Les poètes > Poèmes et biographie de Guillaume APOLLINAIRE > Lueurs des tirs – Les Grenadines repentantes

Lueurs des tirs – Les Grenadines repentantes

Guillaume APOLLINAIRE
Recueil : "Calligrammes"

En est-il donc deux dans Grenade
Qui pleurent sur ton seul péché
Ici l’on jette la grenade
Qui se change en un oeuf coché

Puisqu’il en naît des coqs Infante
Entends-les chanter leurs dédains
Et que la grenade est touchante
Dans nos effroyables jardins

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2017 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS
Nos partenaires : Le Mot pour la frime | Poetiz | Permis moto