Poème 'Manto' de ATOS

Manto

ATOS

Au revers d’une paume
Paris Sans Terre
et Anubis sans porte.

Un fil de soie entre les branches
Manto écoute les orgues.

Un disque perçant
triangle la place vide.

Paris sans voix
et Anubis smoke.

Au loin, en rond, une boite
un pont, et puis… l’ivre smog
remonte le son.

Photo : Manto - Spectacle - Marionette d'UTA GEBERT -  Les Giboulées mars 2014 - Strasborg Biennale Internationale Corps-Objet-Image

Photo : Manto - Spectacle - Marionette d'UTA GEBERT - Les Giboulées mars 2014 - Strasborg Biennale Internationale Corps-Objet-Image

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS