Poème 'Mirage' de Hamid54

Mirage

Hamid54

Au clair de lune où se propose,
Un reflet joyeux plein d’amour.
Je marchais, tout ingénu, un jour,
Sur les dunes d’un sable rose.

Et mon allure un peu succincte,
D’angoisse, je serrais les dents.
Mais j’avançais à pas prudents.
Dans la nuit noire et indistincte.

Quand l’astre, à l’horizon, mobile,
Embrassait ce désert curieux,
Aux alentours et dans les cieux,
Tourbillonnait un vent débile.

Prisonnier de mes idées folles :
J’entendais à peine l’écho,
D’un redoutable sirocco.
Mais je marchais vers des corolles.

Des verdures étincelantes,
Où pétales aux cœurs d’iris
Miroitaient l’air d’une oasis
Avec ses palmes éclatantes.

Dans mes frissons de frénésie,
Je titubais, tant bien que mal ;
D’un cœur vaillant et amical,
Vers cette fleur de poésie.

Il fallait bien que j’y arrive,
Moi qui aime amplement le beau ;
Dussé-je y creuser mon tombeau,
Aux bords de sa verdâtre rive.

Bercé par le rythme onirique,
Des mots aux douceurs de velours.
J’avançais et bravais toujours ;
La probité mon viatique.

Et mes yeux m’apprirent les triches
D’un charme fourbe et décevant
Sous les coups qu’assènent son vent
J’ai fuis l’espace des postiches

J’ai su que le désert n’enfante,
Que des leurres brisant l’élan.
Comme dans un jeu de brelan ;
Quand une faible main, déchante.
___________
Images et Sensations – COPYRIGHT©
ISBN 978.9947.30.246.0

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

Hamid54

Image de Hamid54

Nom : Hamid

Prénom : Abed

Naissance : 28/10/1954

Présentation : Bonjour à tous. Je m'appelle Hamid Abed, Je suis de Kabylie, en Algérie. Retraité de la fonction publique depuis quelques années. Depuis ma retraite, je me suis consacré à l'écriture de la...

Accéder à sa page de poésie

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS