Poème 'Muleta' de ATOS

Muleta

ATOS

A commissure de son geste figure le compas.
L’ombre s’entaille à la virgule de son pas.

La bascule de l’être se prolonge dans la profondeur du monde.

Il obtient ce qu’il combat.

Elle « temple »,
et ne tombe pas.

Gravure : Pablo Picasso, Femme Torero, II - 1934

Gravure : Pablo Picasso, Femme Torero, II - 1934

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2021 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS