Poème 'Ne perdons plus de temps' de dutaillyphilippe

Ne perdons plus de temps

dutaillyphilippe

Plus je te regarde, plus je te trouve belle
d’une beauté savante de femme qui connaît
le pouvoir de ses formes, les effets de ses grâces.

Je laisse mon regard zoomer ce souvenir
dans une pellicule, tirée en positif,
que je développerai, en des temps négatifs,
lorsque mes yeux vitreux ne verront plus que moi
ou bien si peu du monde qui fera le dehors
quand mon excès de vie me fera mal au corps
et qu’il m’interdira jusqu’aux rêves puissants.

La sève ne monte plus à nos derniers printemps
quand vient cette vieillesse que l’on ne chante pas !
le miroir montrera des masques défraîchis
et d’anciennes photos salueront ce gâchis
« quoi ! Ce vieux laideron fut cette jolie femme ? »
et l’image de la belle tuera la vieille dame.
mais nous qu’aurons nous fait de nos heures abondantes
si ce n’est nous sculpter des rides désolantes ?

Tu seras, à mes yeux, un peu de mon histoire.
Je serai, à tes yeux, un peu de ta mémoire.

Aurais-je, toujours en moi, l’envie de t’enlacer
malgré tes cheveux blancs et ta face plissée ?
tu prendras mes avances, peut-être à reculons,
en pensant à mon cœur, quelle sotte dérision !
aurais-je encore l’influx pour être présentable
ou bien l’âge trop long aura éteint ma flamme
et mes mains décharnées ne soupèseront plus
tes deux seins déformés qui ne m’attendront plus.
Nos pulsions seront-elles toujours dévorantes
ou alors la télé calmera nos attentes.

Aussi, ma femme, tant que je suis robuste,
que ta jeune silhouette force encore l’harmonie,
ne laissons pas mourir les instants superflus,
les temps morts de jeunesse sont vite temps perdus !
et comme l’écureuil qui, tout l’été durant,
amasse des noisettes en vue du grand hiver,
faisons l’acte d’amour dès le moindre désir,
nous nous en souviendrons comme le fruit du plaisir…..

06 10 1991

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

dutaillyphilippe

Image de dutaillyphilippe

Nom : DUTAILLY

Prénom : PHILIPPE ALFRED

Naissance : 18/04/1955

Présentation : Tombé amoureux de "L'albatros" de Charles Baudelaire, poème appris lorsque j'étais 'écolier et nourri au hasard de Victor Hugo, Georges Brassens, Léo Ferré, Lamartine et beaucoup...

Accéder à sa page de poésie

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS