Poème 'Néraut' de Théodore de BANVILLE dans 'Odes funambulesques'

Néraut

Théodore de BANVILLE
Recueil : "Odes funambulesques"

Quand ils sont joués par Néraut,
Tous les rôles portent leur homme.
Les rôles ont tous un air haut
Quand ils sont joués par Néraut.
A Nérac, Néraut, en héraut,
Fut pareil à Nero dans Rome.
Quand ils sont joués par Néraut,
Tous les rôles portent leur homme.

Décembre 1845.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2018 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS