Poème 'Notre charge' de ATOS

Notre charge

ATOS

Naître c’est recevoir la charge d’une humanité. L’enfant porte en lui l’innocence de cette charge.
En nous déchargeant sur lui de notre ignorance, de notre aveuglement, pour tenter de soulager notre propre poids, nous condamnons chaque enfant. Le sien, le tien, le mien, tous nos enfants.
C’est ainsi qu’on l’on voudrait alléger notre conscience, en faisant porter à d’autres le poids de notre humanité. C’est une condamnation de la marche de l’humanité.
Et c’est ainsi que nul ne put jamais sortir du désert. Le dernier s’effondra en portant le poids de tous ceux qu’il avait condamné à porter la charge de sa propre humanité.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2021 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS