Poème 'Ô bonheur de l’été : le carillon tinte…' de Rainer Maria RILKE dans 'Quatrains Valaisans'

Accueil > Les poètes > Poèmes et biographie de Rainer Maria RILKE > Ô bonheur de l’été : le carillon tinte…

Ô bonheur de l’été : le carillon tinte…

Rainer Maria RILKE
Recueil : "Quatrains Valaisans"

Ô bonheur de l’été : le carillon tinte
puisque dimanche est en vue ;
et la chaleur qui travaille sent l’absinthe
autour de la vigne crépue.

Même à la forte torpeur les ondes alertes
courent le long du chemin.
Dans cette franche contrée, aux forces ouvertes,
comme le dimanche est certain !

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. Au bistrot avec Rilke
    -----------------------

    Pour un peu de monnaie qui tinte,
    Une tournée prend son essor ;
    Tavernier, verse ton absinthe
    À prix d'argent ou à prix d'or.

    Que notre gosier soit alerte,
    Et qu'il ne s'arrête en chemin !
    Voici, la séance est ouverte,
    Qu'elle ne le soit pas en vain.

Rédiger un commentaire

© 2018 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS