Poème 'Paysages métaphysiques – Les pavots' de Armand SILVESTRE dans 'Les Renaissances'

Accueil > Les poètes > Poèmes et biographie de Armand SILVESTRE > Paysages métaphysiques – Les pavots

Paysages métaphysiques – Les pavots

Armand SILVESTRE
Recueil : "Les Renaissances"

Clairsemés dans la moisson verte,
Les pavots la vont rougissant
Comme des piqûres ouvertes
Au cou d’un animal puissant.

Le vent qui roule son haleine
Sur le flot onduleux du blé
Fait haleter toute la plaine
Comme un bœuf au soc attelé.

O vaillante bête, ô nature,
Sous l’aiguillon qui te torture,
Voici que le printemps nouveau

Fait perler à ton flanc superbe,
Au travers de ta toison d’herbe,
Les gouttes de sang du pavot !

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS