Poème 'Pierre-feuille-ciseau-puits' de ATOS

Accueil > Les membres > Page de poésie de ATOS > Pierre-feuille-ciseau-puits

Pierre-feuille-ciseau-puits

ATOS

La silice du geste parle au regard de la pierre.
Le marbre ne résiste pas à la feuille là où
le chemin de mémoire cisaille le puits d’une l’histoire.
Puisque le temps s’échappe dès qu’il se met en écrit,
d’une guerre la pierre se fend – là -où – ici- le verre se casse.
Alors si tu regardes tu dois entendre ce silence fracassant !
Le nombre de leurs enfants était si grand.
Dans un jeu de lames il se profile tellement de larmes.
L’image retient bien un visage mais quand nous délivrera-t-il du geste ?

"les uns" - Numérisation Astrid Shriqui Garain - 06/2014

"les uns" - Numérisation Astrid Shriqui Garain - 06/2014

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2020 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS