Poème 'Pluriel féminin' de Charles CROS dans 'Le collier de griffes'

Pluriel féminin

Charles CROS
Recueil : "Le collier de griffes"

Je suis encombré des amours perdues,
Je suis effaré des amours offertes.
Vous voici pointer, jeunes feuilles vertes.
Il faut vous payer, noces qui sont dues.

La neige descend, plumes assidues.
Hiver en retard, tu me déconcertes.
Froideur des amis, tu m’étonnes, certes.
Et mes routes sont désertes, ardues.

Amours neuves, et vous amours passées,
Vous vous emmêlez trop dans mes pensées
En des discordances éoliennes.

Printemps, viens donc vite et de tes poussées
D’un balai d’églantines insensées
Chasse de mon coeur les amours anciennes !

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. Adeline est charmante et Béatrice est belle,
    Caroline m’adore, ainsi que Djamila,
    S’il n’y avait dans mon coeur que ces quatre noms-là…
    Mais on y trouve encore Estelle, Flor, Gaëlle,

    Hélène, Isa, Justine, Odile et Raphaëlle,
    Une douzaine en tout. C’est bien trop, mais voilà,
    Mon coeur sans hésiter chaque fois s’emballa,
    Ignorant (honte à moi) le sens du mot “fidèle”.

    En plus je suis distrait, je confonds leurs prénoms,
    Au moment du plaisir, ne sais si oui ou non
    J’ai dit celui qu’il faut en prononçant « je t’aime ».

    J’ai envie de leur faire à toutes mes adieux
    Et de vivre tout seul des instants délicieux.
    (On n’est jamais si bien aimé que par soi-même).

  2. Moi ma liste est plus petite
    Marthe Sabine et Brigitte
    Avec Brigitte favorite
    Car elle rime en ite

  3. Le gîte et la Brigitte, on avait compris Sir jpb !

  4. (L'abri-gîte ?)

  5. Mon amie Bridget
    qui offre une rime riche à "jet"
    suffisante à "bête"

  6. Moi ma liste est plus petite
    Marthe Sabine et Brigitte
    Avec Brigitte favorite
    Car elle rime en ite

    Comme ta petite bite

Rédiger un commentaire

Charles CROS

Portait de Charles CROS

Charles Cros, né à Fabrezan (Aude) le 1er octobre 1842, originaire d’une famille de Lagrasse (Aude) et mort à Paris le 9 août 1888, est un poète et inventeur français. Passionné de littérature et de sciences, il fut un temps, de 1860 à 1863, professeur de chimie à l’Institut parisien des Sourds-Muets, avant de se... [Lire la suite]

© 2017 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS
Nos partenaires : Le Mot pour la frime | Poetiz | Permis moto