Poème 'Sur le socle du hasard' de ATOS

Accueil > Les membres > Page de poésie de ATOS > Sur le socle du hasard

Sur le socle du hasard

ATOS

L’oiseau, né à la promesse des montagnes,
porte le visage de sa tendresse à la fleur d’un rivage.

Un chant dans un tableau de sable.
Juste un soleil de passage.

Quelques grains de lumière dans le trouble du hasard.

La pluie a déposé son message sur le silence des plages.

L’oiseau n’est plus au ciel, ni aux faîtes des vagues,
puisque l’oiseau est de montagne,
comme un rêve naît de l’enfant.

Poème préféré des membres

Loic a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2020 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS