Poème 'Tendre' de ATOS

Tendre

ATOS

Il y a des heures où les mots sont des soupirs que l’on entend revivre sous les cendres.
Il faut peu de choses pour dire à une flamme la joie de la vouloir découvrir.
Prendre soin d’un regard, où juste tourner sa plume dans le cœur d’un geste,
et remonter doucement l’étrange horloge des jours.
Il y a bien sûr des mots qui vous laissent le parfum de l’amour mais
il y a tellement de gestes pour qu’une phrase puisse trouver son adresse.
Et je n’ai que cette heure pour faire entendre ce qui me parle en son cœur.

Poème préféré des membres

VVAL a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2020 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS