Poème 'Tisons' de ATOS

Tisons

ATOS

La mer relève ses jupes de Satan !

Mon âme, mon frère,
un soleil ovule sa face de verre.
Il serre son trident contre ses flancs.
Une griffe rouge grève les sables.
L’ocre est en chemise sur la dalle du temps.

Mon frère, mon âme,
ouvre le battant ! Regarde ça – droit devant !
ça se dessine dans les entrailles
ça se déchire sur la toile.
ça entre par les ports
ça vient souffler la sieste de belle ville.

Mon âme, mon frère,
La terre est une épave,
Mais putain on va se dire…
Plus rien, t’entends ?
plus rien..que Vivant.
Eos tire le voile !
Eos encorne les dunes de ta veine de diamant pal !
Ramène les filins de Satan !
En rayon et en lames
Mise en chair dans l’orpiment d’un ciel naissant !

Mon frère, mon âme,
dans le carbure des cursives,
dans la salure de nos armures,
sous la nacre fortune de l’astre
Croisons le faire dans le chenal du monde,
et qu’à travers l’accroc d’un nouveau jour,
une bouche de sel pose des lèvres de sang
sur la grande gueule du jusant.

Mon âme, mon frère,
il fait peau rouge contre tambours.
Je n’aurai, un jour
plus de lettres pour t’écrire mes mots
Tu n’auras, un jour
plus de feu pour me dire ton eau.

Alors écoute, Mon frère, écoute, mon âme,
Toute cette musique qui nous rentre par les flots !
Chique tes tropiques sous la grande Voûte ouverte
et balance tes prunelles sur l’or paille de ce divan.

Mon frère, mon âme,
jetons à la mer un filet de chair et de feu
entre l’émail des cieux.
Et si, demain, potence se dresse
à la botte de sept lieux,
dis toi, qu’on aura au moins eu
au fond des poches de nos yeux,
la jouissance de ce soleil en outrance
qui matin a crevé l’oeil des dieux.

Extrait du recueil « Ynys Avallach »,
Les éditions du Littéraire – La bibliothèque de Babel
juin 2014 – ISBN-13 : 978-2919318223

Empreinte solaire de marais mer - Huile sur carton - Jacques Kerzanet

Empreinte solaire de marais mer - Huile sur carton - Jacques Kerzanet

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2022 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS