Poème 'Tout entière au néant' de Jacques PREVEL dans 'De colère et de haine'

Tout entière au néant

Jacques PREVEL
Recueil : "De colère et de haine"

Tout entière au néant
Epouvantée misérable et folle
Je ne suis pas un homme à bout de stupeur
Je ne suis pas un homme qui revient ni qui part
Je suis un homme épouvanté
Et dont la stupeur comme des flammes

Personne ne saura me dire pourquoi ce choc
Se répercute comme des flammes
Et s’empare de mon être informe déjà

Poème préféré des membres

guillaumePrevel a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS