Poème 'Vigile' de ATOS

Vigile

ATOS

Ils t’ont bien dressé l’ami !
T’es habillé comme un Monsieur!
Mais ton chien a pt’ être plus de chance,
Il a la queue qui balance.
Ils t’ont bien dressé, l’ami !
Ils t’ont même étiqueté,
T’as même un nom :
SÉCURITÉ !
C’est vrai qu’ c’est un honneur
De r’prendre à un gosse tout ce qu’on lui a jamais donné.
C’est vrai que c’est bandant d’ montrer du doigt
Les pauvres, les malandrins, les âmes du chagrin.
Avec tes bottillons, faut dire que t’as d’ la gueule!
Aussi beau que ceux qui massacrent tes frères
A coup de machette, à coup de baillons.
Ils te donneront pt ’être un ptit clairon
Des fois qu’ils auraient peur d’une révolution.
Des fois qu’ils auraient envie
De défendre leur autocratie.
Les gueux, ça rapporte peu.
Aux honnêtes çà leur fait peur !
Alors , dans ces bois de misère,
Tu fais le guet, vigie pirate, gardien de leurs biens.
Avec ton gourdin, tu fais l’malin.
Ils t’ont bien dressé, l’ami!
T’as le sourire en sens interdit.
Mais t’es planté là, comme un con.
Çà fait trois plombes que tu tournes en rond !
Même ton clébard, il en a marre!
T’as pas vraiment choisi de d’venir un Tonton « ma croûte »
Tu risques ta peau pour la gamelle des cols blancs !
C’étaient pourtant ton champ, ta rivière et tes enfants !
Avec tout ça ils remplissent leurs rayons, et revendent ton sang.
T’as bien retenu la géographie ?
Quelque soit l’hémisphère, le soleil on l’a toujours dans le dos.
Mais de déveines en déroutes,
Fallait bien que tu traces la route.
Ta peau ils l’ont choisi. Va.
Si dans un coup d’ folie tu plombes un frère,
T’auras prouvé qu’en enfer on a tous des fers.
Ils t’ont bien dressé l’ami !
T’es habillé comme un Monsieur !
Ils ont oublié ta muselière !
On sait pas ,des fois, qu’un soir,
T’en aurais marre d’accabler la misère,
Tu pourrais pt’ être nous dire bonsoir!

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2020 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS