Poème 'Village Saint Paul' de ATOS

Accueil > Les membres > Page de poésie de ATOS > Village Saint Paul

Village Saint Paul

ATOS

Entre les lignes d’un village,
deux touches de bleu sur un manteau de Parme
offraient un son nouveau.

La rue était bien longue et l’instant si précis.
De toutes ses pierres, une fontaine retenait
dans ses veines une mémoire de pluie.
C’était l’heure , et peu importe les centièmes,
où St Paul dormait aux anges
et quelques guirlandes tanguaient contre la nuit.

Deux touches de bleu sur un manteau de Parme
posaient pour un sourire sur le visage d’un galibot.
Les vitrines changent vite de saison
lorsque le vin, les mots se font très beaux.

Deux touches à peine, et revoilà toute la Seine.
Pour sûr, la vie habitera toujours la même ivresse. »

11.2018

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS