Poème 'X' de ATOS

X

ATOS

Y en a qui naissent sous X
et pis d’autres qui meurent en croix.

Allez ici ou même ailleurs…
Allez donc savoir un peu pourquoi…

A croire qu’ l’injustice et pis l’malheur
sont deux analphabètes du bonheur
qui n’arrêtent pas d’ triturer des allumettes.

Faudra pas s’étonner si un jour tout l’ quartier i pète !
On sait déjà qui va allumer la mèche.
Pour les braises ?
Pas la peine de deviner qui va leur souffler dedans.

Faut pas laisser traîner les allumettes…
Les ignorants ?
c’est trop souvent copain comme méchant.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2020 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS