Poème 'Yule' de ATOS

Yule

ATOS

Je te sens sous ma peau,
Dans mon sang,
Au creux de mon dos.
Je suis empreinte de toi.
Et je ne me reconnais pas.
T’ôter de moi m’arrachera la chair
Il faut que tu coules en moi
Hors de portée, je décroche.
A cette unique pièce
J’estime le sens de l’absence.
Si je raisonne sur toi
Éviterai je la paroi ?
J’invite ta présence
Et me confonds en émoi.

De promesse en esquisse
Que cessent enfin tes pas
Fais-moi marbre à tour de bras
Trace-moi qu’importe l’éclat
Signe-moi que je sois
Un peu de toi.
Tu me sens sous tes mains
De ce bloc sans veine naîtra
Ce que je vis en toi
Ce que tu vois en moi.
Ta force contre mes ombres
C’est enfin l’œuvre…
Ébauche-moi!

Refermons les portes de l’Enfer
L’homme est entré en matière.

Extrait du recueil « Ynys Avallach »,
Les éditions du Littéraire – La bibliothèque de Babel
juin 2014 – ISBN-13 : 978-2919318223

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2021 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS