Poème 'Barreaux de bois' de ATOS

Barreaux de bois

ATOS

Un axe rouge en gouttes de plis
escorte la main tremblante
en une étrange langue de soie.

Oeil de lune porte paille de source
en ocre ligne au creux de ses mains.

Torrent de brume plonge
dans la vallée verte et longue du monde.

L’airain du ciel frappe au cœur montagne
dans la gorge sombre de celui qui ne sait rien.

Cercle silence sur l’arpège des jours.

Un visage porte regards à la blanche inachevée.
Profond, il passe la ronde des jours dans l’onde de ses rives.
En fleuve mystère il trace mille espaces et dessine un retour.

Il souffle force comme ombre lumière sur la pierre.

Une soie vole en éclat.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2020 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS