Poème 'Belle Nouvelle' de ATOS

Belle Nouvelle

ATOS

À tes mots qui savent la chair des retours
à ton geste qui berce le cri de l’enfance
à tes mains qui traversent la grille des jours
à ta voix qui saisit la dérive des pages
à tes mots,
à ton geste,
à tes mains,
tu délieras le visage d’un rêve.
Tu partiras
au commencement de tes jours
orphelins de mémoire,
ignorants de ton nom,
à cette vie arrachée à l’oeil des ombres.
à ce sourire aux lumières de l’Espoir
Tu atteindras Belle Nouvelle
cette rime splendide d’horizon
là où s’écrie chaque lettre d’une chanson.

"Le château ivre" - Photographie Astrid Shriqui Garain - Août 2014 - Presqu’île de Ruys.

"Le château ivre" - Photographie Astrid Shriqui Garain - Août 2014 - Presqu’île de Ruys.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS