Poème 'Calcul mental' de ATOS

Calcul mental

ATOS

Bon,
Alors je conte.
« C’était bien avant…. »

Non pas comme ça !

Comment ça ?

1 2 3

123 quoi ?

C’est comme ça que tu dois compter !

Mais pas du tout !
Ça ne rime à rien !
Bon je reprends
Je conte….
« C’était bien avant que les hommes… »

Tu vois tu recommences !
A ce compte là
On n’ y arrivera jamais!

Mais où veux tu que j’aille ?
Je suis bien, là !
Je contais donc…
« C’était bien avant que les hommes ne sachent »

Tu ne vas pas t’en tirer
A si bon compte, Crois moi !

Mais qu’est ce que tu fais ?

Je te fais des cases !

Pour quoi faire ?

Pour y mettre tes comptes

Mais ça ne rentre pas dans des cases !
C’est trop petit !

Non, t’inquiète pas tu verras :
Alors :
Compte bancaire
Compte d’apothicaire
Compte d’épargne,
Compte à rebours,
Compte gouttes
Celui là tu verras un jour tu me remercieras..

Non merci !
Et pour les contes à dormir debout ?

Tu vois tu recommences !!!

Je recommence ?…

A conter !

Bon, je peux donc reprendre.
Et je te prie de t’en contenter :
« C’était bien avant que les hommes
ne sachent plus rêver ! »

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2021 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS