Poème 'Cependant que Magny …' de Joachim DU BELLAY dans 'Les Regrets'

Cependant que Magny …

Joachim DU BELLAY
Recueil : "Les Regrets"

Cependant que Magny suit son grand Avanson
Pa,jas son Cardinal, et moy le mien encore,
Et que l’espoir flatteur, qui nos beaux ans devore,
Appastre nos desirs d’un friand hamesson,

Tu courtises les Roys, et d’un plus heureux son
Chantant l’heur de Henry, qui son siecle decore,
Tu t’honores toymesme, et celuy qui honore
L’honneur que tu luy fais de ta docte chanson.

Las, et nous ce pendant nous consumons nostre age
Sur le bord incogneu d’un estrange rivage,
Ou le malheur nous fait ces tristes vers chanter

Comme on void quelquefois, quand la mort les appelle,
Arrangez flanc à flanc parmy l’herbe nouvelle,
Bien loing sur un estang trois cygnes lamenter.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

Joachim DU BELLAY

Portait de Joachim DU BELLAY

Joachim du Bellay est un poète français né vers 1522 à Liré en Anjou, et mort le 1er janvier 1560 à Paris. Sa rencontre avec Pierre de Ronsard fut à l’origine de la formation de la « Pléiade », groupe de poètes auquel Du Bellay donna son manifeste, « la Défense et illustration de la langue... [Lire la suite]

© 2017 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS
Nos partenaires : Le Mot pour la frime | Poetiz | Permis moto