Poème 'Coronavirus' de Claudel

Coronavirus

Claudel

Par ta couronne de Covid,
Tu te sens comme un Goliath,
Mais nous, successeurs de David,
Nous te ferons échec et mat.

Toi, imbécile philistin,
Peut-être géant aux combats,
Mais entre tes deux yeux ; crétin !
D’une pierre, tu tomberas.

Dans les entrailles de la Terre
Où un Vulcain nourrit son feu,
Un vilain germe est mis en terre
Dans un perpétuel enfeu.

Tous droits réservés © Claude Lachapelle / mai 2020

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2020 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS