Poème 'Deux ancolies se balançaient…' de Francis JAMMES dans 'Clairières dans le ciel'

Accueil > Les poètes > Poèmes et biographie de Francis JAMMES > Deux ancolies se balançaient…

Deux ancolies se balançaient…

Francis JAMMES
Recueil : "Clairières dans le ciel"

Deux ancolies se balançaient sur la colline.
Et l’ancolie disait à sa sœur l’ancolie :
Je tremble devant toi et demeure confuse.
Et l’autre répondait : si dans la roche qu’use
l’eau, goutte à goutte, si je me mire, je vois
que je tremble, et je suis confuse comme toi.

Le vent de plus en plus les berçait toutes deux,
les emplissait d’amour et mêlait leurs cœurs bleus.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. Deux jacinthes la nuit sous une lampe éteinte.
    La jacinthe disait à sa soeur la jacinthe :
    C'est une nuit sans lune et mon âme est obscure.
    Et l'autre répondait : tu sais, je n'en ai cure,
    J'ai l'âme obscure aussi à l'heure où l'on ne voit
    Rien, ni autour de toi, ni alentour de moi.

    Le barde, cependant, les voyait de ses yeux
    Et emplissait son coeur de leur doux regard bleu.

Rédiger un commentaire

© 2018 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS