Poème 'Durant l’aspre saison des froidureus hyvers…' de Jean-Baptiste CHASSIGNET dans 'Mespris de la vie et consolation contre la mort'

Accueil > Les poètes > Poèmes et biographie de Jean-Baptiste CHASSIGNET > Durant l’aspre saison des froidureus hyvers…

Durant l’aspre saison des froidureus hyvers…

Jean-Baptiste CHASSIGNET
Recueil : "Mespris de la vie et consolation contre la mort"

Durant l’aspre saison des froidureus hyvers
Il semble aus regardans que les arbres ternissent
Et, toutefois, les troncs en terre se nourrissent
D’où sortent au Printems tant de fleurons divers.

C’est alors que les chams et que les prez sont vers,
Mais au chaud de l’esté ils seichent et fanissent,
Au contraire les reims des arbres reverdissent
Et se treuvent de fleurs et de feuilles couvers.

La vie est un hyver fragile et transitoire
Où le mondain se plait de verdoyer en gloire,
Entassant mal sur mal, péché dessus péché ;

Mais quant l’Esté joyeus de la vie seconde
Retirera nos cors de la fosse profonde,
Il cherra devant Dieu tout fletris et seiché

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

Jean-Baptiste CHASSIGNET

Portait de Jean-Baptiste CHASSIGNET

Jean-Baptiste Chassignet (1571-1635) est un poète baroque français. Né à Clairac en Agenais, alors terre d’Empire, Jean-Baptiste CHASSIGNET est le fils d’un médecin. Il reçoit une formation humaniste, étudie le droit à l’université de Dole où il obtient son doctorat, ce qui le mène à une carrière d’avocat... [Lire la suite]

© 2017 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS
Nos partenaires : Le Mot pour la frime | Poetiz | Permis moto