Poème 'Solitude' de guillaumePrevel

Solitude

guillaumePrevel

Je me suis réveillé un matin chez moi
Avec le sentiment bizarre
De ne plus être à ma place
Tout était semblable
Mais tout avait changé

Les voix de ceux que j’aimais
N’étaient plus les mêmes
Leurs regards aussi

J’étais un étranger
Parmi les miens
En mon propre logis
Et la peur est venue
Devant ce vide soudain

Et la folie est entrée
Et a fini par tout emporter
Jusqu’à l’empreinte
De mes souvenirs

Puis ce fut un long silence
Dans une solitude vorace
Qui depuis lors ronge mon âme.

14 Octobre 2014

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS