Poème 'Figure' de Claudel

Figure

Claudel

La vie…
J’ai vu l’étincelle dans l’iris de ses yeux,
La source de la vie, l’esprit pur et joyeux.
Elle souriait au premier rayon à l’aube,
Illuminant ses yeux verts comme une émeraude.

L’amour…
J’ai vu la passion dans son regard et sa chair
Ruisselant de sueur au matin chaud et clair.
Aphrodite et Éros dansaient la sarabande
Dans un vacarme tel un haut volcan d’Islande.

La mort…
J’ai vu l’épine de rose piquer son cœur
Et la goutte de sang annonçant le malheur.
Dans les champs d’amourette où la mort se révolte,
Une faucheuse tranche, abat la vie… récolte.

Tous droits réservés © Claude Lachapelle / octobre 2020

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2020 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS