Poème 'Flocons d’augure' de Claudel

Flocons d’augure

Claudel

De jolis flocons d’augure
Saupoudraient mon manteau vert
Faisant grimacer l’hiver,
Sa gadoue* et sa froidure.
Parmi les nues floconneuses,
Le visage de Vénus
Apparut comme un crocus
Safran aux couleurs neigeuses.

Je vis un flocon immense
Zigzaguer au vent azur
Et valser dans un ciel pur
Tel un ballet, une danse.
Je sortis ma langue rose
Au goût fleuri du printemps
Et pour étirer le temps,
J’attendis qu’il s’y dépose.

Il pénétra dans ma bouche
En finesse et en douceur,
Sauvage comme une fleur
Et léger comme une mouche.
Ce floral flocon d’augure
Perdu dans l’immensité
Annonçait la volupté
D’une saison de guipure.


* QUÉBEC, FAMILIER – Mélange de neige fondante et d’eau.

Tous droits réservés © Claude Lachapelle / septembre 2021

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2022 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS