Poème 'Gagne-petit' de Charles CROS dans 'Le coffret de santal'

Gagne-petit

Charles CROS
Recueil : "Le coffret de santal"

Il a tout fait, tous les métiers. Sa simple vie
Se passe loin du bruit, loin des cris de l’envie
Et des ambitions vaines du boulevard.
Pour ce jour attendu, qui s’annonce blafard,
Les savants ont prédit, avant l’heure où se couche
Le soleil, une éclipse. Et sa maîtresse accouche,
Apportant un enfant parmi tant de soucis !
Il compte, pour dîner, sur ses verres noircis.
Carrières de Montmartre, en vos antres de gypse,
Abritez le marchand de verres pour éclipse !

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. Pour avoir à manger, compter sur une éclipse ;
    Avoir pour logement un tunnel dans le gypse ;
    Voilà une existence exposée au souci,
    Voilà des jours qui sont par le tourment noircis !

    Un rimeur d'autrefois sur le papier la couche.
    De beaux alexandrins sa belle plume accouche :
    C'est la gloire accordée à ce destin blafard,
    Au modeste vendeur, enfant des boulevards,

    Parce qu'un grand auteur a ressenti l'envie
    D'exposer au public un fragment de sa vie.

Rédiger un commentaire

Charles CROS

Portait de Charles CROS

Charles Cros, né à Fabrezan (Aude) le 1er octobre 1842, originaire d’une famille de Lagrasse (Aude) et mort à Paris le 9 août 1888, est un poète et inventeur français. Passionné de littérature et de sciences, il fut un temps, de 1860 à 1863, professeur de chimie à l’Institut parisien des Sourds-Muets, avant de se... [Lire la suite]

© 2017 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS
Nos partenaires : Le Mot pour la frime | Poetiz | Permis moto