Poème 'Hiéroglyphe' de Charles CROS dans 'Le collier de griffes'

Hiéroglyphe

Charles CROS
Recueil : "Le collier de griffes"

J’ai trois fenêtres à ma chambre :
L’amour, la mer, la mort,
Sang vif, vert calme, violet.

Ô femme, doux et lourd trésor !

Froids vitraux, odeurs d’ambre.
La mer, la mort, l’amour,
Ne sentir que ce qui me plaît…

Femme, plus claire que le jour !

Par ce soir doré de septembre,
La mort, l’amour, la mer,
Me noyer dans l’oubli complet.

Femme! femme! cercueil de chair !

Poème préféré des membres

deleage a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. Pigeons de mars
    -----------------------

    Trois pigeons picorent dans l'herbe,
    Un roux, un gris, un blanc ;
    Ils me regardent d'un oeil vif.

    Pigeons, mes invités charmants !

    Les intonations de leur verbe :
    Du blanc, du roux, du gris,
    Un discours pas toujours naïf.

    Pigeons, faites-vous de l'esprit ?

    Près du jardin mûrit la gerbe,
    Du gris, du blanc, du roux ;
    Le printemps est un peu hâtif.

    Pigeon, tel un paon, fait la roue !

Rédiger un commentaire

Charles CROS

Portait de Charles CROS

Charles Cros, né à Fabrezan (Aude) le 1er octobre 1842, originaire d’une famille de Lagrasse (Aude) et mort à Paris le 9 août 1888, est un poète et inventeur français. Passionné de littérature et de sciences, il fut un temps, de 1860 à 1863, professeur de chimie à l’Institut parisien des Sourds-Muets, avant de se... [Lire la suite]

© 2017 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS
Nos partenaires : Le Mot pour la frime | Poetiz | Permis moto