Poème 'La Chanson des tsiganes' de Orange84

Accueil > Les membres > Page de poésie de Orange84 > La Chanson des tsiganes

La Chanson des tsiganes

Orange84

Un horizon tout plat s’écrit face au chemin
Quand la plaine a semé quelques images mornes,
De longs points qui s’en vont sans repères ni, bornes,
Des chevaux piaffant, aujourd’hui, hier, demain.

Comme une autre pampa sans grand passage humain,
Le ciel fait admirer quelques vols de litornes
Quand de fiers cavaliers et des bêtes à cornes
Courent dans le décor où s’agite une main.

Comme un cœur éploré dévidant son malheur,
Dans un rhapsodie à la sombre couleur,
La musique répand ses longs accents profanes.

Avec des violons distillant leur refrain
Et de longs cris de feu se consumant sans frein,
On entend dans la nuit, la chanson des tsiganes.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS