Poème 'La marque de la Bête' de FAB

Accueil > Les membres > Page de poésie de FAB > La marque de la Bête

La marque de la Bête

FAB

Je sais que tu es là, comme une Bête immonde
Qui fait partie de moi, et qui sourd, et qui gronde
Ton absence à mon âme habitée en secret,
Je le ressens si fort, c’est peut-être un regret ;

Tu rampes, tu déchires, forçant toute raison
De mon cerveau mollet pour faire ta maison,
Ton antre nauséeuse en mes beaux sentiments
Devenus ce désert : cloques, vomissements…

Tout ce que j’ai maudit, tu sais bien, c’était faux !
Mais tu es encor là, pourtant, comme un défaut :
J’ai toute la douleur dont tu semais le Mal.

La Bête noire ainsi restera en dépôt,
Mais je te comprends, je te plains, pauvre animal :
Peu à peu, comme toi, j’ai vécu sans ma peau !

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2020 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS