Poème 'La pièce' de ATOS

La pièce

ATOS

Chaque pièce se joue de nos actes.
C’est notre lieu, là où nous maintenons, partageons, inventons notre demeure.
C’est l’endroit où l’impudeur de l’émotion croise devant notre miroir le regard de tous les sentiments.
Le lieu commun à toutes nos réflexions.
D’une pièce à l’autre, nous échangeons.
Nous permutons les rôles, nous nous mettons à nu, nous enfilons nos costumes, nous nous démaquillons, nous décrochons le masque.
Cour, jardin, sofa, marbres et bois, quelque soit le décor, nous avons tous à servir le texte.
Grand monologue d’un fou, petite tirade de la reine, soupirs de misère, amours de son choix, chacun se logera dans la pièce qu’il recevra tout en veillant à ne point trop vite se figurer dans la pièce où l’autre se taira.
Lieux de paroles, de cris, de joie, de trouble, d’effroi, lieux de froissements et d’odeurs, de lumières, d’obscurité, lieux de création et de mémoire, il suffit qu’un rideau nous ouvre ses bras pour qu’une estampe enflamme notre drap, ou qu’un bruit nous laisse le parfum d’une absence pour que nous nous souvenions à jamais de son adresse.
Voici le lieu. La Pièce.
Le pavillon des possibles. A chaque pièce, son histoire.
Le bivouac de nos espoirs, la tanière de tous nos posts, l’auberge des visages,
les rivages que bordent tous nos souhaits.

Dans la Pièce, l’action se déroule toujours comme je vous l’écrirai.

Au présent, éteignez vos portables.
Portons à présent notre humble chandelle à l’étrangeté de ces lustres, et laissons la Pièce commencer!

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS