Poème 'La plaque II' de ATOS

La plaque II

ATOS

Un cube éclate au coin du marbre
et ta parole se plaque contre la glace
amassés autour de toi
objets épars qui taillent un monde qui marche
dans ce silence où plus rien ne te transpercera
à travers toi
images, visages, à présent petites échardes de laque
les doigts en pitons d’écume
tu te blottis contre le versant des sables
tenir si peu
encore tenir
suffit pour tomber en pépites de glace
dans un dernier sourire au quatre coins de la plaque.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2021 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS