Poème 'La tour de verre' de ATOS

La tour de verre

ATOS

L’horizon est une paroi verticale contre laquelle s’écoulent mes passions.

Il pleut en dehors et s’effacent mes traces.

Il reste entre mes mains une sueur étrange

à peine si je sang
juste si je ressens

L’horizon est un lac ou une porte

La pluie n’est qu’en dedans

à mon front , l’ultime est lueur

à peine si
je vois
juste
si je marche.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS